Equipement pour Voyager

Le meilleur équipement pour partir en camping à moto

poignée de transport du sac moto Enduristan Tornado 2
5
(1)

Moto et camping sont compatibles, à condition d’avoir le matériel adéquat. La tente 2 secondes est bien cool mais inimaginable sur un deux-roues. Après avoir parcouru plusieurs milliers de kilomètres, voici notre sélection du meilleur matériel de camping pour la moto (du moins, le nôtre, avec un petit aperçu de ce qui se fait de mieux pour allier camping et moto).

1. La tente Marmot Limelight 3P

Marmot est une marque d’équipements de camping, pas spécialisée dans l’univers de la moto mais qui se veut compatible. On avait fait le choix de Marmot pour sa qualité, et ses produits relativement compacts et légers. Les principaux piquets notamment se plient, ce qui permet de prendre peu de place. Côté dimensions, pliée, elle fait 224 cm x 178 cm, 162 cm x 115 cm. On gagne quelques centimètres en la compressant au maximum. Côté balance, la nôtre, la Limelight 3P pèse 3,2 kilos. Sachez que Marmot propose aussi un modèle UltraLight pour 2 personnes, à moins de 1 kilo la tente.

Pourquoi une tente 3 personnes, pour 2, sur une moto ? Pour avoir plus de place, tout simplement, et faire entrer nos affaires de moto. Casque, veste, pantalon et bottes : la nuit, tout notre équipement est protégé, sous la tente, avec nous.

On recommande cette tente Marmot Limelight 3P à 100 % ! Elle nous suit depuis bientôt 4 ans, et elle n’a pas bougé. Elle est étanche, confortable, et suffisamment compacte pour la moto. Son prix est élevé mais c’est un investissement que l’on pense nécessaire pour voyager léger et un équipement de bonne qualité.

Autres options

Il existe aussi désormais des tentes dédiées au camping à moto :

  • la LoneRider MotoTent qui vous permet de vous abriter, et d’abriter la bécane. Elle dispose en effet d’un vestibule tout spécial pour la moto… ou pour vous offrir un espace avec toit en cas de pluie. Par contre, vous vous en doutez : son poids est de plus de 6 kg, et sa taille de plus de 60 cm x 20 cm. C’est un équipement utile, mais pas forcément léger ou compact. Ok pour un week-end de camping à moto, bof pour un plus long voyage du coup.
  • la Wolf Walker Motorcycle Tent fonctionne sur le même principe : une tente avec vestibule pour protéger votre moto (ou vous) en cas de pluie. Elle est moins chère que la LoneRider, pour approximativement la même taille et le même poids.

2. Mieux qu’un duvet, un Quilt !

Pour le duvet, tout dépend de la destination et de la saison. Mais de manière générale, sous une tente, on pense qu’il est toujours mieux d’avoir trop chaud que froid. On choisit encore une fois un matériel de camping pour la moto, compact et léger.

Pour faire léger, compact et chaud, malheureusement, la plume d’oies est un bon investissement. Je dis ici malheureusement parce que ce n’est pas vegan friendly. Si vous connaissez des options plus vegan, n’hésitez pas à les partager pour diffuser l’amour !

Pourquoi parler de Quilt ? Lorsqu’on part camper deux jours, on se moque un peu de dormir sous une tente, sur un matelas ou un duvet « à peu près ok« . Quand il s’agissait de préparer notre voyage en Amérique latine cela dit, on savait qu’on allait beaucoup rouler et dormir sous la tente. On ne voulait pas simplement de l’à peu près, on voulait un lit de qualité. Pas fan de l’étroitesse d’un duvet sarcophage, on a opté pour des Quilts… système qui s’apparente davantage à une couette. Les Quilts sur le site Enlightened peuvent être fermés, ou s’ouvrir entièrement comme une couverture. Très confortables, très chauds, et suffisamment légers pour être transportés en moto : on recommande à 100 %. La marque propose des duvets en plume d’oies et d’autres, en version synthétique. Côté tarif, c’est élevé mais vous pouvez, comme nous, faire l’acquisition de produits soldés ou d’anciens produits exposés (du coup, à tarif réduit).

tente tout confort après une journée de ride

Autres options

Pour du confort, de la légèreté et un produit compact, on recommande de vous tourner vers le matériel de camping Marmot, Nemo, ou Sea to Summit. Toutes spécialisées dans le trekking ou la randonnée, qui proposent ainsi des sacs de couchage de moins d’un kilo, compatibles pour la moto.

3. Le matelas Exped Dura avec sac gonfleur

Comme pour tout le reste des équipements, pour choisir notre matelas de camping, à transporter en moto, on a fait attention au poids et aux dimensions. Mais en plus, dormir au sol oblige, on a fait particulièrement attention au confort. On savait qu’après avoir roulé des heures, plusieurs jours d’affilés, on allait avoir besoin de bonnes nuits de sommeil… Cela passe inévitablement par un bon matelas.

Les matelas avec gonfleurs sont très confortables mais le gonfleur est bien trop contraignant en termes de poids / taille, et de ce fait, pas adaptés à la moto. Les matelas auto gonflants sont plus pratiques mais soyons honnêtes, peu confortables. En plus, après micro étude du marché, on s’est rendu compte qu’ils n’étaient pas forcément plus compacts. Résultat, pour allier confort et légèreté, on a choisi le matelas Exped Dura Duo qui se gonfle à l’aide d’un sac qui emprisonne l’air extérieur (cette vidéo vous permettra de mieux comprendre).

On a aussi acheté un petit souffleur compact qui se charge en USB, et qui fait aussi office de lampe et de batterie externe (ce type de polyvalence est bienvenu en camping à moto).

Le matelas Exped Dura Duo est confortable, il est aussi très isolant, relativement compact et léger. Il est durable puisque nous suit depuis plusieurs années. Le nôtre a été conçu pour deux personnes, cela dit, cette version ne semble à l’heure actuelle plus disponible (du moins, sur Amazon). Il existe pour une personne… plus compact et léger, vous me direz. Là aussi, il s’agit d’un investissement ! Mais un produit de qualité, plus résistant, et qui dure aussi plus longtemps, sera sans surprise plus cher.

Autres options

En gros, pour trouver des alternatives de matelas à la fois confortables et compacts, qui pourraient convenir à la moto, on vous conseille de regarder du côté des marques de trekking. Spécialisées dans la rando. On peut citer par exemple : Sea to Summit, Nemo, Therm-a-Rest ou Husky. Les options sont nombreuses.

4. Le kit de cuisine Trangia

Alors, là, c’était pour nous un essentiel. Cela dit, nous sommes conscients que beaucoup d’entre vous préféreront sans doute découvrir les spécialités culinaires du pays ou de la région visités. Disons qu’un kit de cuisine en matériel de camping moto n’est pas indispensable mais il s’agit d’un plus appréciable lors de longs voyages.

Gourmands, cuisiniers passionnés, on apprécie particulièrement pouvoir cuisiner et manger quelque chose à côté de la tente avant de s’endormir, crevés d’une longue journée de ride. Pour être plus indépendants, on a investi dans un assortiment poêles, casseroles et bouilloire de la marque Trangia. Plusieurs assortiments existent, en fonction de vos besoins et des préférences de cuisine. Le tout s’emboîte façon Poupées Russes donc se veut très compact, et ce n’est pas excessif en termes de poids (ni de prix). Il existe plusieurs modèles, ceux qui se raccordent à une bonbonne de gaz (attention : on n’en trouve pas partout notamment en Amérique latine) et ceux raccordés à un brûleur à alcool (version recommandée ici).

kit de cuisine Trangia pour camping à moto

Le kit Trangia est compact, donc compatible avec la moto, et disons que c’est très pratique… au moins pour un bon café le matin (kit avec bouilloire oblige). Par contre, même avec un revêtement anti-adhésif, les poêles ont tendance à accrocher. Il faudra choisir avec soin vos aliments. Cuisiner en camping, c’est possible, mais on est quand même loin d’être dans une cuisine tout équipée.

En bonus : la bâche pour la moto

Oui, parce que dormir à l’abris sous la tente, et laisser notre fille dormir dehors, il n’en est pas question ! D’autant que, et on l’a répété plusieurs fois, la bâche a de multiples intérêts : protéger la moto de la pluie, ou d’autres intempéries, et la protéger des regards indiscrets. La bâche et un cadenas nous permettent de véritablement dormir tranquille, dans n’importe quel environnement. Bien sûr, si on campe à côté de la moto, le cadenas / la chaîne ne sont pas forcément nécessaires. La bâche quant à elle est essentielle, quelle que soit le voyage (sauf si vous avez investi dans une tente avec vestibule moto bien sûr).

Ici, on ne peut pas vraiment vous recommander un produit en particulier puisque tout dépend de votre bécane. Pensez à choisir une bâche isolante, imperméable, adaptée à votre moto en termes de dimensions. Notre bâche voyage toujours avec nous, dans le top case.

quoi apporter en voyage moto : bâche moto

Trouver le bon matériel de camping pour la moto a été long. Pour nous, c’est le résultat de plusieurs années d’investigation et de tests. Comme vous avez pu le constater, tous ces équipements nous ont coûté cher… Mais on s’en sert encore aujourd’hui, plusieurs années après acquisition, et tout va bien. Un matériel cher, c’est généralement un matériel de qualité, rentable sur le long terme.

Vous avez aimé cet article ?

Alors notez-le !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes 1

L'article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

On est désolé que vous n'ayez pas apprécié cet article...

Aidez-nous à nous améliorer !

Dites nous comment nous pouvons améliorer cet article

Vous devriez aussi aimer

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire