Au restaurant

Le meilleur de la street food à L.A. : food trucks et autres street kitchen

Bienvenue à Smorgasburg LA

Los Angeles n’est pas qu’une immense ville traversée par deux autoroutes, remplie de 4 millions d’habitants et découpée en 90 villes, quartiers, sous-quartiers. C’est aussi LE royaume de la street food* : une immense concentration de food trucks, de bons restaurants et d’autres simples cuisines improvisées sur le trottoir de Los Angeles que j’appellerai street kitchen*.

Au-delà de la possibilité de s’en mettre très facilement plein le bide, les food trucks permettent de manger pour rien du tout (ce qui est plutôt rare à L.A.). Alors c’est vrai que nous avons rapidement pris la route à la recherche de la meilleure street food de L.A. pour à la fois, manger pas cher et découvrir la ville autrement. Sans suspens : on a (essayé) de rassembler ici les 3 meilleurs food trucks et autres “cuisines de trottoir” que l’on a testés, sans oublier d’évoquer le célèbre rassemblement de DTLA, le Smorgasburg.

Street Food LA

Street food : les 3 meilleurs food trucks et “street kitchen” de Los Angeles

1. Ruben’s Taco Truck sur Santa Monica Blvd (West Los Angeles)

Pendant un an, Ruben’s Taco Truck a été notre cuisine de quartier : nous habitions au bout de la rue. C’était plutôt pratique les soirs où nous ne voulions pas cuisiner, pas faire des milliers de kilomètres, ou que nous avions tout simplement une envie de tacos.

C’est le taco mexicain, le vrai, à $1,25 en moyenne. Vous trouverez tout ce que vous trouvez dans n’importe quel autre food truck mexicain à Los Angeles… mais en meilleur (selon nos goûts et saveurs, bien sûr) : des tacos de carne asada (boeuf), al pastor (porc), pollo (poulet), chorizo, fish taco, et d’autres préparations mexicaines et cubaines.

Notre préf’ ? Le crispy fish taco : une galette de maïs croustillante qui enveloppe un morceau de poisson blanc fris (du tilapia très certainement), de la salade, de la tomate, du cheddar et de la crème… Simple, délicieux et pas cher. Comme dans de nombreux food trucks mexicains, vous pouvez l’agrémenter de sauces piquantes, de coriandre et/ou de tomates/oignons coupés en petits morceaux.

Le personnel (deux hommes en cuisine et une femme à la caisse) est hyper efficace et plutôt sympa. Et surtout, vous trouverez toujours un peu de queue : pas beaucoup mais suffisamment pour penser que l’on mange plutôt bien chez Rubens. Dispo à partir de 18 h sur Santa Monica Blvd à hauteur de Armacost. A noter : on ne peut payer qu’en liquide, Ruben’s est cash only.

2. Une “street kitchen” sur Lincoln Blvd (Venice)

Je parle de street kitchen car je ne sais toujours pas comment qualifier ces vendeurs de rue qui installent table, cuisine et autre broche pour cuire la viande… au milieu du trottoir. On en trouve des tas à Los Angeles et certains, comme celui-ci sur Lincoln Blvd à hauteur de Venice Bld, rassemblent toujours BEAUCOUP de monde. C’est d’ailleurs à la vue de tous ces gens qui font la queue pour goûter un simple taco que nous nous sommes dits que celui-ci devait en valoir le coup (ou le stop).

Les tacos sont simples et bons, mais leur principal qualité (et raison de leur succès) ? Ils ne valent presque rien : $1 le tacos en moyenne.

La majorité des viandes proposées (carne asada, chorizo, pollo et autres abats) sont, je pense, préparées en amont. Celle qui vaut particulièrement le stop, c’est la viande al pastor : une viande de porc sur broche, façon kebab, surmontée d’un ananas. Elle est préparée, cuite et découpée sur place, le tout pour $1.25. L’équipe est toujours placée au même endroit, et prête dès la fin de journée. Notre recommandation ? Prendre trois tacos al pastor, suffisants pour caler une petite faim.

3. Et une autre sur Glendale Blvd (Sylver Lake)

Une autre street kitchen, d’autres tacos (à croire que nous ne mangeons que ça), mais dans un autre quartier ! Cette street kitchen se situe dans l’angle Hyperion Ave et Glendale Blvd à Sylver Lake. Elle se situe juste à côté de Tenant of The Trees, un bar à cocktails plutôt réputé (et bien stylé). C’est d’ailleurs en voulant y aller que nous avons rencontré ce savoureux vendeur de tacos. Tellement bon qu’il est même indiqué sur Google Maps.

On y a trouvé tout ce que l’on attend d’un bon tacos. C’est-à-dire : une queue d’une dizaine de personnes, une broche de viande al pastor avec son ananas et le cuistot qui fait le show en la découpant, un assortiment de sauces mexicaines et un assortiment de tacos de carne asada, pollo, abats, ainsi que d’autres préparations mexicaines. On ne se souvient malheureusement pas du prix, mais globalement on ne s’éloignera jamais des $1 le taco. Le goût lui, on ne l’oublie : le taco al pastor est le meilleur goûté jusqu’à présent.

Smorgasburg : est-ce VRAIMENT le meilleur de la street food à Los Angeles ?

Smorgasburg est un rassemblement de food trucks et stands de nourriture qui s’organise tous les dimanches à Art District. Il est selon leur site : le plus grand “marché de nourriture” en plein air des Etats-Unis (ou open-air market food)… Bon, ces propos ne concernent peut-être pas le Smorgasburg de Los Angeles mais sûrement celui de New York City (premier à avoir vu le jour en 2011). A Los Angeles, l’événement rassemble des milliers d’Angelinos affamés depuis 2016.

L’événement en lui-même est plutôt cool car un rassemblement de food trucks et de cuisines de rue est TOUJOURS cool. Le principal intérêt est que l’on peut y trouver plein d’aliments différents, d’origines différentes et cuisinés de plein de façons différentes. Le tout, au même endroit. On peut par exemple y manger de vraies frites Belges, déguster des tacos vegan, et se lécher les doigts après avoir ronger un vrai ribs fumé américain.

Mais mais mais. Pour nous, c’est loin d’être le meilleur endroit pour manger de la street food pas chère à Los Angeles. 1. Car c’est + cher qu’ailleurs (bien que l’entrée soit gratuite). Et 2. Soyons honnêtes, l’événement est tellement cool qu’il est devenu bien trop connu sur Instagram. Aujourd’hui, il rassemble plus d’Angelinos en quête de la meilleure photo instagrammable que de gourmands en quête d’authenticité. Donc clairement, vous pourrez trouver meilleur et moins cher dans d’autres food trucks à travers la ville. Plus simples, plus accessibles.

Cela dit, le lieu est vraiment chouette. Alors si vous visitez la ville, que vous y êtes un dimanche, et que vous voulez manger un bout sur le pouce dans un quartier différent (puis traîner dans les rues de Row DTLA) : on vous le conseille quand même…

One Month One Ride

Un dernier mot : cet article est régulièrement mis à jour en fonction de nos nouvelles découvertes. Alors comme un bon tacos, n’hésitez pas à y revenir. Pour mieux découvrir Los Angeles, ne manquez pas nos articles :

*street food = cuisine de rue, et street kitchen pour cuisine de rue.

Street Food Smorgasburg LA One Month One Ride

Vous devriez aussi aimer

1 Commentaire

  • J. Maxime Tay
    1 février 2021 at 10 h 29 min

    Super, encore une chose à inscrire dans le programme

Laisser un commentaire