Destinations & Itinéraires

On vous embarque au parc national de Sequoia en Californie

on vous embarque dans le parc national de sequoia

Le parc national de Sequoia est l’un des plus connus de Californie, et des Etats-Unis de manière générale. D’ailleurs on a tendance à ne parler que de Sequoia mais lorsque vous entrez dans le parc, c’est pour visiter Sequoia et Kings Canyon. On vous parle de ça et vous donne d’autres infos utiles dans cet article pour partir en road trip dans ce magnifique parc de Californie.

Un des plus grands parcs des Etats-Unis

Ce qu’on apprécie nous dans le parc national de Sequoia, et ce qui lui permet d’ailleurs de prendre la première place de notre classement, c’est sa grandeur. Nous ne nous sommes jamais sentis aussi petits que perdus dans cette immensité aux pieds de ces séquoias géants. Et à la différence de Yosemite par exemple, qui se “limite” (entre guillemets, j’insiste) à une vallée, le parc de Sequoia offre la possibilité de se perdre dans des centaines de randonnées, chemins plus ou moins aménagés, endroits et spots cachés. Ca, c’est quand on en parle avec le cœur.

Pour vous donner des faits, des vrais : le parc national de Sequoia fait plus de 1 600 km2 de superficie. Il accueille près d’un million de visiteurs par an. On a vu récemment qu’il s’agissait du premier parc national créé en Californie, et du deuxième aux Etats-Unis (après Yellowstone). Sans surprise, il s’appelle Sequoia pour l’énorme quantité de séquoias qu’il regroupe. Faut dire qu’ils se trouvent sur le spot idéal pour grandir tranquillement : hiver doux et humide, été sec et chaud, en altitude. Enfin Sequoia et Kings Canyon forment à eux deux 3 500 km2 de nature à visiter dont 95 % est encore sauvage (non aménagé).

moto vs sequoia géant

Le parc national de Sequoia, la National Forest, Kings Canyon : vous êtes perdus ?

Oui, c’est vrai qu’il n’est pas simple de s’y retrouver entre le parc national de Sequoia, la forêt de Sequoia et Kings Canyon.

Pour vous expliquer rapidement, il y a donc la forêt de Sequoia (Sequoia National Forest) : accessible et gratuite. C’est au cœur de cette forêt que se trouve le parc national de Sequoia (Sequoia National Park) dont l’accès est quant à lui payant. Accessible à $35 pour un véhicule, $30 pour une moto ou via le pass annuel America The Beautiful ($80 pour un accès à tous les parcs nationaux pendant un an). Comme on le disait, lorsque vous payez votre entrée pour Sequoia, cela vous donne accès à Kings Canyon qui est collé. Les deux ont d’ailleurs été reconnus comme réserve de biosphère par l’UNESCO en 1976. La différence entre forêt et parc est importante car si vous pouvez camper gratuitement et librement dans la forêt, ce n’est pas le cas dans le parc.

Pour faire simple, là où vous verrez les séquoias géants et parmi les plus connus, c’est dans le parc national. Si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas entrer dans le parc, vous limiter à la forêt vous donnera déjà un bon aperçu de l’ambiance. Vous n’y verrez pas de forêts de géants mais vous pourrez camper gratuitement et librement, au bord d’une petite rivière. C’est cool aussi.

5 choses à faire dans le parc national de Sequoia

1. General Sherman Tree et le parc des géants

Si vous aimez sortir des sentiers battus… Visiter Sherman n’est clairement pas la première chose à faire. Que l’on soit d’accord, prendre une photo seul avec le General Sherman est une rude bataille. Mais il s’agit tout de même de l’arbre le plus volumineux de la planète ! Et ça, c’est une raison suffisante pour aller lui rendre visite à ce bon vieux Sherman. 83 mètres de haut, 11 mètres de diamètre et 1300 tonnes, il a de la gueule. Il est visible après une petite “randonnée” de 30 minutes. Pour l’aller, ça va, c’est en descente… Mais les 30 minutes de retour en montée peuvent être difficiles si vous ne marchez JAMAIS. Avis aux non sportifs donc.

2. Se baigner dans les rivières parsemées dans le parc

Chose que j’aurais placée en premier si ce n’était pas aussi simple finalement… Qui dit altitude et montagnes dit évidemment petits cours d’eau, et ceux-ci sont parsemés dans l’un des plus beaux parcs de Californie. Cela rend l’expérience exceptionnelle. Que l’on soit d’accord, l’eau y est TRES FROIDE (altitude et montagnes, encore une fois). Mais vous ne trouverez pas pareil endroit pour faire trempette, en plus il s’agit d’une activité accessible et gratuite (on aime les activités gratuites).

3. Vue panoramique sur Kings Canyon jusque Hume Lake

Le Hume Lake est un petit lac situé dans la forêt national de Sequoia, et la route pour y accéder vous permet de profiter d’une vue exceptionnelle sur Kings Canyon. Plusieurs chemins mènent au Hume Lake mais si vous souhaitez aller y faire un tour après avoir visité le bon vieux Sherman, vous pouvez suivre la 180 puis prendre la Hume Lake Road. C’est justement celle-ci qui vous donnera un bel aperçu de Kings Canyon, et de son immensité. Il semble y avoir pas mal d’activités autour de Hume Lake, même un petit commerce (pas de quoi faire l’apéro du siècle cela dit mais de quoi ne pas mourir de faim). La zone est agréable, et on recommande pour aller se prélasser un après-midi.

Pour info : il semble possible de rester dormir au Hume Lake (Hume Camp) mais dans le cadre de regroupements et retraites chrétiennes. Si cela vous donne encore plus envie d’y aller, alors faites-vous plaisir. Sachez sinon que vous pouvez camper librement et gratuitement non loin, comme on le dit plus bas, dans la forêt national de Sequoia.

4. Le congress trail

Le Congress Trail commence à partir de la forêt des géants, et plus exactement du General Sherman Tree. C’est une randonnée accessible, pas trop longue et magnifique car au milieu de la forêt des géants. On en prend plein les yeux, et il y a de quoi vous donner un torticolis. La randonnée fait 3,2 km, vous pouvez la faire en 1 heure environ. Pas grand chose à ajouter si ce n’est, gardez l’œil ouvert : pas pour les ours mais pour découvrir des centaines de petits écureuils qui vivent leur meilleure vie dans le parc.

5. Moro Rock

On termine avec un spot que l’on n’a pas encore visité (malheureusement) mais qui semble exceptionnel. Petite randonnée (de 30 minutes environ) qui donne accès à une super vue sur la Sierra Nevada. On viendra rajouter quelques infos ici lorsque nous aurons eu la chance de faire cette petite randonnée !

Bien sûr, il y a d’autres choses à voir et à faire dans le parc et alentours : le tunnel log, crystal cave (fermé lorsque nous y sommes allés), le General Grant (cousin du General Sherman), trails divers et variés.

Où loger à Sequoia et alentours ?

Les campings officiels

Le parc national de Sequoia regroupe bien sûr quelques campings officiels. Pour l’avoir testé, je recommande le Lodgepole campground. Il se trouve pas loin de la forêt des géants et au bord d’une rivière pour tremper vos pieds ou vous baigner. Bien que légal et équipé de toilettes / douches, le camping reste “sauvage”. Au milieu du parc, vous pourrez vous retrouver face à une biche (ou un troupeau de biches). Potentiellement, vous pouvez tomber aussi sur un ours… Heureusement, chaque site de camping dispose d’une armoire pour ranger la nourriture et ne pas attirer les ours affamés.

Bien qu’il ne s’agisse pas du parc le plus connu, on recommande de réserver en avance. Si vous souhaitez dormir au cœur du parc, on conseille de vous connecter ici 1 à 3 mois à l’avance (fonction de la saison). La place de camping est à ¨$22, ce qui reste très accessible.

Le dispersed camping dans la forêt national de Sequoia

Une bonne chose (on en parlait plus haut) il est possible de camper librement dans la forêt national de Sequoia. Cela dit, il s’agit de camping sauvage. Il n’y a pas de toilettes, de douches ou d’autres firepits pour faire griller. C’est pourtant une option à envisager si vous n’avez pas pu réserver dans le parc ou si vous souhaitez économiser. Sur ce site, vous pouvez découvrir où se cachent les spots où dormir librement. L’avantage est qu’il y a pas mal de monde qui campe ainsi (donc vous ne vous retrouverez pas en tête-à-tête avec un ours, perdu dans la forêt) mais ce n’est pas non plus blindé. Vous trouverez facilement un spot à la fois isolé et pas trop éloigné pour bien dormir. Ce que nous cherchons tous quand nous partons en camping finalement…

camper aux abords de kings canyon

Derniers tips avant de partir, le parc national de Sequoia se situe à plus de 2000 mètres d’altitude. La région peut être enneigée (et le parc fermé) en hiver. On recommande plutôt d’y aller faire un tour de mai à septembre, surtout si vous souhaitez camper. Enfin, depuis Los Angeles, le parc se trouve à 3 h / 3h30 de route.

camping sauvage ou dispersed camping dans la forêt de sequoia

Envie de visiter d’autres parcs de Californie ? Ne manquez pas notre article sur le parc national de Joshua Tree et celui sur les déserts de Californie.

Vous devriez aussi aimer

2 Commentaires

  • j.maxime tay
    5 avril 2021 at 10 h 52 min

    j’ai passé encore un bon moment en regardant l’article sur le parc de sequoia. bravo!!

  • Mathilde
    5 avril 2021 at 19 h 55 min

    Tant mieux ! Nous en sommes bien contents 🙂
    Mathilde et Maxime

Laisser un commentaire