Mécanique

Comment purger ou vidanger le liquide embrayage moto (hydraulique) ?

Purger le liquide embrayage moto

Une bonne purge de temps en temps pour entretenir sa moto, ça ne peut pas faire de mal ! Aujourd’hui, on s’occupe du liquide embrayage moto. Si votre moto est équipée d’un système hydraulique, c’est une opération qu’il faudra réaliser tous les ans ou tous les deux ans, ou en cas de souci sur l’embrayage évidemment. Et oui, l’opération est la même pour toutes les bécanes. On y va ?

Pourquoi purger le liquide embrayage moto ?

Le liquide d’embrayage moto permet de transférer la pression exercée de vos doigts à l’embrayage, et ainsi de désolidariser le moteur de la boîte de vitesse. C’est un produit qui se dégrade avec le temps. D’abord, au contact de l’air, il se charge en humidité et perd progressivement de ses propriétés. Aussi, avec le temps, il se charge en eau et devient trop compressible. D’où la nécessité de le remplacer.

Il peut aussi être nécessaire de purger le liquide embrayage moto lorsqu’il y a présence de bulles d’air. Si vous avez l’impression qu’il y a des variations de pression dans la course du levier d’embrayage, cela peut provenir d’une bulle d’air introduite dans le système (ça arrive suite à une purge mal exécutée ou à une fuite dans le système).  

Il existe plusieurs méthodes pour purger le liquide d’embrayage. Le choix de la méthode dépend du modèle de la moto et du matériel dont vous disposez. Ici, on vous détaille la purge par gravité : la plus simple à réaliser, et elle fonctionne sur la Super Ténéré… Alors, pourquoi se priver ? Néanmoins, on vous touche deux mots sur les autres méthodes à la fin de l’article (pour les curieux !)

Matériel nécessaire pour la purge du liquide d’embrayage moto

purge du liquide d'embrayage moto
  • Un tournevis cruciforme (petit détail pour les adeptes de la vis foirée : les vis cruciformes des moto japonaises sont légèrement différentes des standards, investir dans un tournevis cruciforme JIS (Japanese Industry Standard) pourra vous éviter le « casse-tête de vis » si votre moto est une Japonaise. Comment les reconnaître ? Il y a un petit poinçon sur la tête de vis)
  • Une durite quelconque (de la dimension de votre vis de purge voire un poil plus petit)
    Ou un purgeur doté d’un système anti-retour (vous en trouverez sur le site Motoblouz : purgeur avec système anti-retour*)
  • Une bouteille ou n’importe quel autre réservoir que vous pourrez relier à la durite mentionnée ci-dessus
  • Une clé plate du diamètre de la vis de vidange
  • Une clé Allen pour desserrer le maître-cylindre du guidon
  • Une seringue en plastique de gros calibre (pas indispensable)
  • Un serflex (optionnel)

*Il s’agit ici d’un lien affilié / partenaire, si le lien ne s’affiche pas, c’est parce que vous utilisez un bloqueur de publicités. Vous pouvez le garder ou “bloquer” votre bloqueur de publicités, le temps de visiter notre site 🙂 C’est quoi ce partenariat ? Si vous achetez un produit sur le site de Motoblouz via notre site Onemonth.Oneride nous gagnons un pourcentage de la vente et gardons notre motivation pour continuer d’écrire de cools articles ! Alors, merci à vous ✌️

Quel liquide embrayage moto choisir ?

Sur le couvercle du maître-cylindre de votre guidon est indiqué le type de liquide que vous devez utiliser. Pour nous, il s’agit de DOT-4 tous types pouvant être acheté sur le site de notre partenaire Motoblouz (lien affilié pour nous soutenir !)

Etat des lieux et préparation

  • Commencer par mettre la moto sur béquille centrale
  • Le temps de l’opération, le maître-cylindre doit être à plat et à niveau, ainsi desserrer le levier et bien orienter le maître-cylindre
  • Protéger tout ce qui se trouve autour du maître-cylindre. En effet, le liquide d’embrayage moto est relativement corrosif et on ne souhaite pas anéantir la peinture de notre belle… (bon, ok, c’est quelque chose que nous n’avons pas fait… et que l’on regrettera sûrement une fois le demi litre de liquide déversé sur la moto)
  • Retirer le couvercle du maître-cylindre (deux vis cruciformes JIS pour nous ; noter que l’on n’utilise pas un tournevis JIS, l’hôpital qui se moque de la charité donc)
purge liquide embrayage moto
  • Rendez-vous maintenant de l’autre côté, au niveau de l’embrayage. Ici, il s’agit de mettre en place notre dispositif de récupération du liquide. Commencer par remplir le réservoir utilisé d’un fond de liquide, il faut que la durite trempe dedans – comme sur les photos ci-dessous, cela évite les variations de pression une fois le système ouvert. On minimise donc les chances d’aspirer de l’air…   
  • Placer la clé plate sur la vis, et connecter la durite à la vis de vidange. Vous pouvez utiliser un serflex pour maintenir la durite contre la vis si elle est capricieuse. Stabiliser l’ensemble du dispositif à plat. Ici, on utilise le cale-pied donc clairement on n’est pas sur de la grande stabilité. Opter dans ce cas pour une durite suffisamment longue pour atteindre le sol.
tutoriel d'une vidange du liquide embrayage moto

On passe à l’action !

A l’intérieur, c’est plutôt sale… J’en connais un qui n’a pas respecté les intervalles de maintenance préconisés par Yamaha ! Du coup, comme il y a pas mal de dépôt, et que ce dernier ne se délogera pas simplement en faisant passer du liquide neuf dans le réservoir, on décide de secouer tout ça à l’aide d’une seringue, en alternant plusieurs cycles d’aspiration – rejet. Les particules sont désormais en suspension, prêtes à être chassées.

liquide embrayage moto

A ce stade, avoir un assistant de son côté est l’idéal, notamment avec le réservoir de la Super Ten qui est minuscule. C’est possible seul mais il faudra être prudent… (pour une fois, nous suivons notre conseil et on l’a fait à deux). On ouvre donc la vis de vidange, le liquide souillé circule dans la durite. Si vous êtes seul, n’attendez pas trop pour refermer, et allez jeter un coup d’œil au niveau du maître-cylindre. Ça vous donnera une idée de combien de temps vous pouvez ouvrir sans risquer d’introduire de l’air dans le système. Si vous avez invité un pote « à boire une bière », ce dernier aura pour mission de vous alerter lorsque le niveau est dangereusement bas…

Une fois le circuit refermé, remplir le réservoir avec du liquide neuf. Ensuite, vous pouvez répéter ce cycle ouverture – fermeture -remplissage jusqu’à ce que la couleur du liquide dans la durite soit identique à celle du liquide neuf. C’est aussi vrai pour le liquide dans le réservoir, qui se doit d’être dépourvu de particule ou de dépôt.

nettoyer et remplir la durite avec liquide d'embrayage moto

Pour terminer la purge du liquide embrayage hydraulique moto

  • Satisfait de la couleur de notre liquide, on referme définitivement la vis de vidange, on débranche la durite, nettoie les alentours, et replace le capuchon.
  • De l’autre côté, on effectue un dernier remplissage : il y a généralement une ligne qui indique le niveau maximum.
  • Nettoyer le couvercle et le joint à l’aide d’un chiffon, puis refermer le tout en resserrant les deux vis cruciformes.
  • Tester que tout semble correct au niveau du levier. On peut aussi démarrer la moto sur la béquille centrale et un ou deux passages de vitesse.

Plutôt simple cette opération, non ?

on termine cette purge du liquide d'embrayage de moto en faisant quelques tests

Les techniques alternatives

Pour les autres techniques mentionnées plus tôt :

  1. La première est utile lorsque la gravité ne fonctionne pas. En fonction du placement de la vis de vidange, et de l’ensemble du système, il se peut que le liquide ne s’échappe pas lorsque vous ouvrez la vis. Dans ce cas, vous pouvez utiliser une pompe de vidange d’embrayage hydraulique. Elle permettra de créer l’aspiration suffisante pour faire circuler le liquide. Pour tout le reste, le principe est identique.
  2. La seconde alternative, toujours lorsque la gravité ne fonctionne pas, est de remplir le réservoir par le bas. Au lieu de remplir le réservoir, on pousse le liquide via la vis de vidange (en bas) avec une seringue et on vide ensuite le réservoir du liquide souillé à l’aide d’une autre seringue. Et on répète jusqu’à avoir chassé l’intégralité de l’ancien liquide. Cette technique fonctionne bien, notamment si la capacité du maître-cylindre est petite.

A vous de jouer !

Pour tout entretien de votre bécane, ces autres articles pourraient vous intéresser :

Vous devriez aussi aimer

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire