Mécanique

Comment changer un pneu moto soi-même

changer un pneu moto

Dans la vie d’un motard, vient toujours le moment d’apprendre à remplacer le pneu de sa bécane. L’opération peut s’avérer complexe la première fois mais avec un peu de pratique, l’affaire est bouclée en une demi-heure. Vous économiserez du temps, de l’argent, et vous saurez bien entretenir votre moto et changer un pneu moto de A à Z.

Retour d’expérience

Avant de changer votre pneu moto, un rapide retour d’expérience. J’ai seulement trois démontages/remontages de pneu à mon actif. Ce n’est pas grand chose, et je suis probablement loin de l’expérience de certains d’entre vous. Néanmoins, je partage mon peu de connaissance ici, et les quelques subtilités qui peuvent être bien pratiques si on ne sait pas changer un pneu moto ou tout simplement, par où commencer.

Alors, le troisième et dernier changement est celui dont vous observez les photos dans cet article. Sur un pneu avant Shinko 804 de dimensions 110/80R19, l’opération s’est avérée relativement facile. Rien à voir avec mon premier essai, pour démonter la roue arrière, un Heidenau K60 Scout de dimensions 150/70R17. Plus fastidieux et définitivement plus long, à savoir probablement une paire d’heures. Et aussi plus de dégâts… Au niveau de la jante (quelques rayures) et sur le talon du pneu (une déchirure). C’est la zone responsable de l’étanchéité entre le pneu et la jante : pas cool. J’ai réussi à sauver le pneu à l’aide d’une sorte de gomme liquide. Bien pratique, le pneu a maintenant 15 000 km.

Mon deuxième remontage, c’est sur ce même pneu arrière lorsque j’ai du réparer une crevaison de l’intérieur après avoir utilisé provisoirement une mèche. Vous pouvez d’ailleurs jeter un oeil à nos articles pour savoir comment réparer une crevaison avec une mèche et réparer un pneu moto de façon définitive avec un patch. Ce deuxième remontage s’est beaucoup mieux passé, mais j’ai quand même utilisé la pâte magique puisque le talon était toujours endommagé du premier montage. Bref, autrement dit, ce pneu est un survivant.

Le matériel nécessaire pour changer un pneu moto

On suppose que vous avez face à vous une roue (jante + pneu) démontée. Si vous ne savez pas comment, direction notre article pour démonter une roue avant. Pour le remplacement du pneu, vous aurez besoin de :

1. Décoller le talon du pneu

  • Démonter entièrement l’obus de la valve pour que l’air s’échappe
  • Placer la roue sur une surface protectrice (carton, moquette…)

A la béquille

Personnellement, j’utilise des démonte-pneus dont l’une des extrémités permet de décoller le talon du pneu de la jante. Si les vôtres n’en sont pas dotés, il faudra utiliser la béquille latérale et le poids de votre moto pour effectuer cette opération. Pour cela,

  • Mettre la moto sur la béquille centrale
  • Déployer la béquille latérale
  • Basculer la moto sur le bras gauche de la béquille centrale (en équilibre donc)
  • Viser le flanc du pneu à démonter au plus près de la jante possible
  • Laisser le poids de la moto faire son travail
  • Retourner le pneu et répéter l’opération de l’autre côté

A l’aide d’un outil spécial

Démonte-pneu avec une extrémité spécifique pour décoller le talon du pneu.

  • Décoller le talon à l’aide de l’outil
  • Une fois le talon décollé (ça fait « poc »), appuyer ensuite de tout votre poids pour décoller à 360°
décoller le talon du pneu - étape pour changer un pneu moto
  • Effectuer la même opération de l’autre côté après avoir retourné la roue

2. Sortir le pneu de la jante

  • Crocheter le talon du pneu en simultané avec deux démonte-pneus placés à environ 45° l’un de l’autre
  • Libérer à la main au maximum, tout autour de l’ouverture créée
  • Placer un démonte-pneu au milieu de la zone restant à libérer
  • A ce stade, un premier côté est libre de la jante
  • Glisser deux démonte-pneus sous le côté restant et crocheter le côté opposé de la jante
  • Une fois le pneu partiellement libéré de la jante, le travail se termine facilement à la main

3. Placer le nouveau pneu

Au moment de remonter le pneu, il faut faire bien attention au sens de rotation. Il sera indiqué sur le flanc par une flèche. C’est important car les stries de votre pneu sont optimisées et pensées pour procurer du grip et évacuer l’eau dans un sens mais pas forcément dans l’autre.

Certains pneus peuvent également indiquer la position d’alignement du pneu avec la valve de gonflage. Un point rouge par exemple sur le flanc. Pour bien placer le nouveau pneu, il faudra donc vérifier les spécificités de votre modèle.

  • Arroser généreusement la jante puis le flanc intérieur/extérieur du pneu avec l’eau savonneuse (peu importe le côté choisi en premier pour le montage)
  • Appliquer le pneu contre la jante, la moitié du pneu devrait déjà se positionner à l’intérieur de la jante
  • Rentrer l’autre moitié à l’aide des démonte-pneus que l’on glisse sous le pneu pour crocheter la jante
  • Petit à petit, environ 30° par 30°, cela devrait rentrer assez facilement
placer le nouveau pneu dans la jante

4. Le meilleur pour la fin : entrer le côté restant dans la jante

Cette dernière étape est la plus difficile : retourner le pneu pour entrer l’autre côté du pneu dans la jante. C’est probablement à ce stade que vous risquez une déchirure du talon. Cela dit, avec une lubrification généreuse et un doigté précis, ça devrait glisser (un peu osé tout ça).

  • Arroser la jante et le pneu à l’eau savonneuse, dessus et dessous
  • Crocheter la jante sous le pneu (comme sur l’image ci-dessous)
  • Travailler petit à petit, 20° par 20°, si la lèvre du pneu semble résister, on annule le mouvement et on vaporise davantage d’eau savonneuse
  • La première moitié se fait généralement sans encombre
  • Appliquer ensuite votre poids sur le pneu à l’aide de vos genoux
  • A chaque portion supplémentaire glissée sous la jante, déplacer vos genoux pour sécuriser le pneu
  • Moins il reste de pneu à l’extérieur, plus la tension augmente, donc vous devez vous assurer de vaporiser un maximum d’eau savonneuse avant le dernier mouvement
  • Comme sur la dernière photo, sécuriser un maximum aux genoux, et gagner quelques degrés supplémentaires avec un démonte-pneu qui repose sur l’avant-bras
  • Glisser enfin l’autre démonte-pneu au centre de la portion restante et faire levier (en se mettant dans la peau de The Rock)
changer un pneu moto

Félicitations ! C’est dans la jante. Le plus dur est derrière vous. Vous pouvez sécher la jante à l’aide d’un chiffon puis vérifier visuellement l’intégrité du talon du pneu de chaque côté, ou en glissant votre doigt tout autour du pneu.

les finitions pour changer un pneu moto

5. Regonfler le pneu

Pour finir, il suffit de remonter l’obus de votre valve. Utiliser ensuite votre mini compresseur (vous en trouverez sur Motoblouz) pour regonfler le pneu. Si le compresseur n’est pas très puissant, faire rebondir la roue plusieurs fois afin d’aider le talon à trouver son siège. S’il reste un peu de savon sur le pneu, vous pourrez observer la formation de bulles au moment du gonflage. C’est gagné, y a plus qu’à équilibrer votre roue moto avant de la remonter.

changer un pneu moto

Bon, vous savez désormais changer un pneu moto par vous-même ! Voici quelques autres opérations de maintenance qui pourraient vous intéresser

Vous devriez aussi aimer

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire