Conseils pour Voyager

Quelle moto choisir pour voyager ?

quelle moto pour voyager à deux ?
5
(1)

Il peut être un peu déroutant de choisir une moto pour voyager, partir à l’aventure. Il faut dire aussi qu’il y a beaucoup d’offres, de nombreuses marques et tout autant de modèles alléchants… Chacun avec ses avantages et ses inconvénients. Dans cet article, on décortique les questions à se poser avant de choisir sa moto pour partir en voyage à moto.

A noter : on se penche ici plus particulièrement sur le segment Trail/Adventure, idéal pour parcourir les routes pavées, ou non, du monde entier.

Les questions à se poser : bien choisir sa moto pour voyager

Avant de commencer : on ne va pas vous dire d’acheter tel ou tel modèle, ni catégoriser les motos comme bonnes ou mauvaises. La décision finale vous appartient et il n’y a pas de bonne réponse à la question « quelle moto pour voyager ?« . Ici, on essaie simplement de vous aider à y voir plus clair ! Vous aider à vous poser les bonnes questions, pour choisir une moto qui correspond parfaitement à votre utilisation et qui vous va comme un gant.

Si on veut parcourir le monde ou du moins, s’aventurer hors des sentiers battus, tout en avalant des kilomètres, on préfère une moto du segment trail / aventure. Et dans cet article, on se concentre sur les cylindrées supérieures à 500cc. Bien que les motos plus petites soient super funs, elles font rarement l’objet de long road trip. Parenthèse refermée, prenons la route…

Débutant ou confirmé, neuf ou occasion ?

  • Si vous êtes débutant, sachez que dans 99 % des cas, vous dépasserez vos propres limites avant d’atteindre celles de votre monture. C’est d’autant plus vrai pour les derniers modèles sur le marché, de plus en plus sophistiqués, performants et électroniquement complexes. Alors sans surprise, on conseille de s’orienter directement vers le marché de seconde main. C’est plus économique et moins risqué. Votre premier voyage à moto vous aide aussi à affiner votre vision et à avoir une meilleure connaissance de vos besoins. Bien entretenue, une moto de seconde main ne se dévalorise pratiquement pas en une ou deux années… Le temps qu’il faut pour bien se faire la main.
  • Pour les riders confirmés… Ils ne sont probablement pas ici à lire cet article (n’hésitez cependant pas à donner votre avis en commentaire si c’est votre cas !). Cependant, je dirais de manière générale que le motard se confirme avec l’âge, et l’âge va de paire avec l’augmentation de salaire. Plus expérimentés, avec plus de moyens, c’est le moment de vous faire plaisir les gars ! On peut à ce moment-là plus facilement se tourner vers le dernier modèle de sa marque fétiche… et ça fait toujours des modèles récents qui finiront sur le marché de l’occasion plus tard.

De notre côté, on est partisan de l’occasion ! Pour des raisons financières, et aussi parce que de nombreuses motos d’occasion sont pratiquement neuves ou très saines. Il suffit de bien évaluer l’état de la moto avant de franchir le pas et l’acheter.

voyager à moto, Mathilde de OneMonthOneRide

Moyen ou gros trails ?

On peut catégoriser les trails en 2 groupes : moins ou plus de 800cc. Pour vous aider à choisir entre les deux, on met en lumière ici les avantages et les inconvénients des grosses motos par opposition aux moyennes cylindrées.

Les avantages des grosses motos

  • Les grosses motos sont généralement plus confortables, quelles que soient les conditions météo ! On avale facilement les bornes sans se casser le dos, ni le c**. C’est aussi parce qu’elles sont destinées à rouler sur tous types de terrains, pendant plusieurs heures consécutives si besoin. Le pare-vent, les carénages, l’ergonomie : tout est pensé pour vous protéger du vent et des intempéries. Le réservoir plus volumineux permet aussi de parcourir davantage de km avant la panne sèche…
  • Elles sont plus robustes et fiables. Principalement car les gros trails sont fabriqués par des experts de l’industrie depuis de nombreuses années. La partie cycle, et notamment les suspensions, sont généralement de meilleure facture. Elles sont aussi plus faciles à entretenir, ce qui nous permet de mettre la main à la pâte et de prévenir plutôt que de guérir.
  • Elles sont plus performantes et leur plage d’utilisation est large. Un gros trail excelle tout autant à 130km/h sur l’autoroute qu’à 70km/h sur les chemins. Et si vous voulez repousser vos limites, la puissance est toujours au rendez-vous « sous le capot ».
  • Elles sont souvent prêtes à recevoir de la bagagerie. Idéales pour les voyages longs (que vous aimiez voyager léger à moto ou avec tout le nécessaire.

Les inconvénients des gros trails vs les moyens

  • Les moto trails supérieures à 800cc sont plus lourdes. Forcément, un plus gros moteur rime avec une augmentation du poids général de la bécane. Il est important de signaler qu’avec une bonne technique, le poids n’est pas un obstacle… Mais il peut le devenir pour relever la monture une fois par terre. Ici aussi, il existe des techniques qui vous facilitent la tâche.
  • Les gros trails sont souvent plus hauts. En fonction du modèle, il est possible de faire des ajustements sur la hauteur en jouant sur les suspensions et leur ancrage. Tout comme le poids, la hauteur n’est pas un obstacle en soi. Il suffit de s’entraîner et d’avoir les bonnes techniques. Jetez un coup d’oeil à Jocelin Snow sur sa grosse GS.
  • Plus lourd = plus grosse consommation d’essence. Certains éléments comme les pneus ou les freins sont aussi susceptibles de s’user plus rapidement.
  • Last but not least… Le prix est plus élevé. Si la moto est plus chère, les pièces de rechange aussi. Dans le même ordre d’idée, pensez au montant de l’assurance qui sera lui aussi plus élevé.

Quelle utilisation ? Touring vs adventure

super ténéré xt1200z

Le trail, ou la moto aventure, c’est un peu le 4×4 des motards. Des suspensions plus performantes, des roues de plus gros diamètre pour franchir les obstacles plus facilement, et des pneus mixtes qui assurent une bonne traction quel que soit le terrain. Est-ce que les aventures que vous prévoyez justifient un tel investissement ? Acheter la dernière KTM 1290 Super Adventure R pour faire du off-road une fois par an, c’est comme acheter le dernier MacBook Pro pour faire du traitement de texte. Plus qu’il n’en faut !

Il convient donc de savoir si vous allez vous aventurer sur les pistes, avec quelle fréquence, et quels types de pistes vous visez. Pensez que, dans tous les cas, même les meilleurs gros trails en sortie d’usine nécessitent quelques ajustements pour rouler off-road en toute sécurité.

De manière générale, les motos plus agressives et performantes sur la piste seront moins confortables sur les longs rides. Elles sont souvent un peu moins carénées, ce qui leur permet d’être plus légères. Du coup, la protection au vent est moindre. Je vous donne ici quelques exemples de trails orientés plutôt route ou plutôt piste par ordre de cylindrée croissante (liste non exhaustive bien sûr) :

Trails orientés off-road

  • Honda XR650L
  • Suzuki DR650
  • KTM 690R
  • Yamaha Ténéré 700
  • KTM Adventure 890, 1090, 1290…
  • Honda Africa Twin (notre prochaine moto ?)

Et trails orientés route

  • Suzuki V-Strom 650XT
  • KLR 650
  • Yamaha XT 660Z (ma première moto <3)
  • Yamaha Super Ténéré (notre fille actuelle)
  • Triumph Tiger
  • Ducati Multistrada
  • Harley-Davidson Pan America

Quelle moto choisir pour voyager à deux ?

Si vous nous connaissez, vous savez qu’on est très duo. Mathilde et moi, parcourons actuellement l’Amérique latine à dos de notre Super Ténéré. Pour un tel voyage, à deux, je suis certain que je n’aurais rien choisi en dessous de 1000cc. Voyager à deux, c’est forcément plus de poids à transporter. Et c’est aussi prendre en compte le confort de son passager qui, tout comme le pilote, va passer de longues heures le c** vissé sur la selle.

Bien qu’elle ne soit pas appréciée de tous, notamment du fait de son esthétique pas forcément alléchante, et de son léger embonpoint, la Super Ténéré ne nous a pas déçus. Les suspensions d’origine sont excellentes, la moto est bien équilibrée. Bref, elle fait partie de la famille maintenant.

quelle moto pour voyager à deux

Une moto pour voyager, en fonction de sa destination…

Pour finir, il convient d’évoquer que choisir sa moto pour voyager, c’est aussi prendre en compte sa destination. Voyager en Europe, ce n’est pas comme voyager en Amérique latine. La qualité des routes et des pistes est différente et surtout, il sera plus ou moins facile de réparer sa bécane, trouver des pièces de rechange ou trouver la main-d’œuvre qualifiée.

Certaines motos sont légendairement fiables (comme la DR) et réparables partout dans le monde. D’autres marques, notamment leurs derniers modèles riches en électronique, ne sont pas forcément idéaux pour voyager dans les pays moins développés. Les japonaises sont généralement assez répandues. En Amérique latine par exemple, chaque capitale et certaines grandes villes disposent d’une concession Yamaha. On ne peut pas en dire autant de KTM ou BMW.

Dans tous les cas, prenez votre temps avant d’acheter votre première moto. Faites vos recherches, renseignez vous, et testez les modèles qui vous intéressent. Histoire d’apprécier leurs différences et les caractéristiques qui vous correspondent le plus. Enfin, n’hésitez pas à discuter avec d’autres motards ou à nous poser vos questions. Et pour aller plus loin, on vous invite à découvrir notre article sur l’équipement de sa moto pour voyager, et gagner en confort.

Vous avez aimé cet article ?

Alors notez-le !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes 1

L'article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

On est désolé que vous n'ayez pas apprécié cet article...

Aidez-nous à nous améliorer !

Dites nous comment nous pouvons améliorer cet article

Vous devriez aussi aimer

2 Commentaires

  • TRANIELLO Bruno
    18 janvier 2024 at 18 h 03 min

    Bonjour,
    Je me permet d’écrire ce commentaire car je viens de découvrir ta chaine par le plus grand des hasards…et j’avoue être agréablement surpris par la mine d’informations que tu y proposes. Mais pourrais tu m’en dire plus sur cette Super Ténéré? En effet, je lorgne sur cette moto depuis pas mal de temps mais j’avoue ne pas oser me lancer dans son achat non pas en raison de son esthétique (qui en plus me convient..) mais par la crainte liée à ce que tu nommes son embonpoint. Tu sembles cependant t’en sortir très bien avec (certes avec l’entrainement et l’habitude) mais en duo, c’est encore plus remarquable. Mon projet est justement de parcourir de nombreux pays en moto et comme vous deux, en duo et en quasi autonomie. Ce modèle fiable, robuste et en plus porteur d’un cardan m’intéresse particulièrement. Mais qui dit road trip un peu partout dit certainement pistes et chemin parfois délicats. Comment se débrouille ce modèle pesant près de 265 kilos (sans les bagages) dans de telles conditions et surtout avec une passagère? As tu des regrets quant à cette acquisition sur ce point ou sur un autre? Etes vous amené a devoir décharger complétement ou partiellement la moto en cas de chute en off road pour pouvoir la relever? Les éventuels passages de guets humides ne sont t’ils pas une véritable épreuve avec un tel poids?
    Cela fait beaucoup de questions mais c’est tout cela qui me freine sur l’acquisition de ce modèle. Je pourrais aller l’essayer me diras tu…mais un essai c’est sur une courte période et de toute manière sans le poids des bagages…
    De plus, à la consultation de ton site, j’ai cru comprendre qu’une réflexion existait quant au changement de ta Super Ténéré peut-être pour une Africa Twin….
    Super bécane également mais justement qu’est ce qui vous pousse (si ce n’est pas indiscret ) a vouloir changer de japonaise..? Quels sont donc les défauts qui te pousse a ne pas reprendre une Super ténéré plus récente ?
    Merci d’avance pour une éventuelle réponse.
    Bonne continuation à vous deux…
    Cordialement
    Bruno

  • Max
    18 janvier 2024 at 21 h 48 min

    Cher Bruno, merci pour ton commentaire qui est une mine… de questions 🙂
    C’est normal, je comprends que tu ne veuilles pas te rater sur l’acquisition de ta future bécane ! Alors pour commencer, la Super Ténéré, je l’ai achetée un peu par défaut au départ. Je ne faisais pas d’off road, et j’hésitais entre une AT et une HD 883… Le jour et la nuit quoi. Comme mon idée était cependant de voyager à deux, je suis resté sur l’idée du gros trail. L’AT était un peu chère et j’ai cherché des alternatives plus abordables… La Super Ténéré n’était pas esthétiquement ma préférée mais elle était fiable, robuste et assez puissante pour nous trimballer partout. D’où mon choix.

    On a commencé à faire du off road car les paysages de Californie s’y prêtaient bien, toujours en duo. Puis on a fait des roadtrips, avec des bagages et toujours plus de pistes.
    L’apprentissage a été graduel, et je pense que c’est la clé. Avec de l’entraînement, à moins de vouloir faire de l’enduro, les 30kg de plus, tu ne les sentiras pas… La moto est bien équilibrée.

    Le caractère moteur n’est pas hallucinant mais avec un moteur 1200cc quand tu tournes la poignée, ça envoie quand même des watts… C’est une moto extrêmement robuste et l’entretien est super facile. J’ai adoré apprendre à la bichonner. Elle nous supporte au quotidien, avec tout notre chargement depuis 2 ans maintenant (on est en route vers le Portugal là).
    Les suspensions font la gueule pour être honnête, j’aimerais beaucoup les remplacer (140 000km tout de même mamie, les derniers 50 000 chargée comme une mule).
    Si vous allez faire de la piste à deux, chargés, et que tu as les moyens, un upgrade des suspensions fera le grand bien. Ce sera vrai pour n’importe quel autre modèle d’ailleurs…

    Je ne connais pas ton niveau mais si la moto te plaît esthétiquement et que tu ne vises pas des pistes compliquées, je te dirais de foncer ! Tu apprendras à dompter son poids sans souci avec le temps. Il nous est arrivé de devoir décharger pour la relever, mais à 4000m d’altitude, dans le sable, sur l’Altiplano Bolivien. On va dire qu’on manquait un peu d’oxygène ahah…

    J’aimerais changer car j’aime le changement, et idéalement, j’aimerais passer par le guidon de tous les gros trails possibles 😉 J’ai aussi un meilleur niveau maintenant, et j’aimerais parfois faire des pistes plus engagées. Et comme je l’ai déjà dit, l’esthétique de la ST n’est pas non plus à mon goût. ATTENTION, elle reste quand même un membre de la famille, et on ne s’en séparera jamais !
    J’espère que j’ai répondu ça et là à quelques unes de tes questions, bon courage pour la suite et n’hésites pas si besoin ✌🏼

Laisser un commentaire